28 janvier 2012

La nourriture... gratuite

A quoi reconnaît-on qu'une université a de l'argent? A la qualité du buffet offert dans les conférences. En France, la plupart du temps, eh bien, il n'y a pas de buffet. A Washington, au contraire, il est impensable d'organiser la moindre petite réunion sans nourrir les gens, sinon, ils ne viendraient pas. Avec tous ces ministres et ces secrétaires d'Etat qui nous font de la concurrence, il faut bien trouver un moyen d'attirer les gens autrement. Donc il faut de la nourriture. Si c'est à 9h du matin, c'est les croissants, à midi les... [Lire la suite]
Posté par pekinoscope à 10:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 janvier 2012

La nourriture

Pour moi bien manger, c'est sacré. Ca fait partie des choses qu'on apprend sur soi-même quand on part loin. Ca commence à se savoir à mon bureau, parce que je me plains souvent de ne pas avoir beaucoup d'options pour manger correctement le midi. Et puis j'ai probablement dû leur faire quelques réflexions sur le fait que manger devant son ordinateur, ce n'est pas vraiment manger. Tout au plus, c'est se nourrir. J'ai aussi essayé de lancer un mouvement pour déjeuner entre collègues de temps en temps, au restaurant du coin. Les... [Lire la suite]
Posté par pekinoscope à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2012

Cernée

Aujourd'hui l'un de mes collègues a dit quelque chose que j'ai trouvé très vrai: on dit que Washington est la seule ville qui soit entourée par la réalité. A méditer.
Posté par pekinoscope à 10:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 janvier 2012

L'insécurité au pays de Candy

Il paraît que mon quartier est super dangereux. Je ne sais pas si vous avez jeté un oeil sur Google street view, mais honnêtement il est difficile d'imaginer comment ces petites maisons de bisounours de toutes les couleurs peuvent abriter une criminalité galopante. Et pourtant les statistiques municipales sont sans appel: il y a autant de délits ou de crimes autour de la fac que dans certains quartiers infréquentables de l'Est de la ville. Du coup l'insécurité fait partie des conversations ordinaires sur le campus. Les étudiantes... [Lire la suite]
Posté par pekinoscope à 17:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2012

Gros bosseurs

Aujourd'hui on m'a dit: "alors tu travailles un vendredi après-midi? C'est impressionnant!" A mon bureau j'arrive souvent la première (un peu avant 9h) et c'est souvent moi qui ferme la porte et qui règle l'alarme (vers 17h30). On dirait que les gens se la coulent douce ici. Le vendredi, il n'y a en effet presque personne. Du coup l'image que je me faisais d'une Amérique qui bosse dur en prend un sacré coup. Bon, à en juger par le nombre de personnes que j'ai rencontrées qui ont deux boulots en même temps, on dirait bien que le... [Lire la suite]
Posté par pekinoscope à 02:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 janvier 2012

Alarme

Aujourd'hui il y a eu un test d'alarme à l'université. La consigne était de ne rien faire. C'était juste pour qu'on s'habitue au bruit. En France on a des alarmes incendies, où la consigne générale est de sortir des bâtiments pour ne pas brûler vif. Ici la consigne en cas de "vraie" alarme est de rentrer à l'abri. Ce n'est pas une alarme incendie: c'est une alarme en cas d'attaque extérieure. Chacun ses menaces.
Posté par pekinoscope à 00:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2012

Question de priorités

A l'approche de Noël, Della, la femme de ménage, ne parlait plus que de la préparation des cadeaux (oh, boy!). Elle s'est enquise de savoir si on avait tous bien fait notre shopping. J'ai dit: oui (pour lui faire plaisir), elle a dit: c'est très bien. Mais Jim n'avait pas encore tout acheté: elle lui a fait les gros yeux. Elle avait déjà tout acheté en avance. Mais elle n'avait pas encore résolu un problème: ce qu'elle allait s'acheter pour elle. Elle voulait deux manteaux, et des pantalons de trois couleurs différentes. Et puis des... [Lire la suite]
Posté par pekinoscope à 22:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]